comment ça marche, un joint SPI ?

Vélos, tandems, rodéocycle, voiturettes, tondeuses etc...
Répondre
Avatar du membre
titan
Messages : 782
Enregistré le : 15 mars 2013, 07:25

comment ça marche, un joint SPI ?

Message par titan »

bonjour à tous.
Je pose une question pour un moteur qui n'est pas motobecane, mais qui peut intéresser tout le monde.
voilà:
- je roule aussi avec une vieille Peugeot 125 deux temps, dont le moteur est équipé sur ce modèle de joints SPI
Ils rentrent bien serrés dans le carter sur leur diamètre externe ( entre deux roulements)
côté ressort vers le vilebrequin.
Et leur diamètre interne , où il y a le ressort, est en contact avec une bague, elle même recevant en son centre la soie du vilebrequin.
C'est diffèrent sur nos mobs , où le diamètre interne du SPI est en contact direct avec la soie.
Je trouve que le joint SPI a un contact trés " facile " avec cette bague: ça rentre à peine en force; c'est normal, j'imagine, sinon ça boufferait le diamètre interne du SPI à la rotation.

Mais alors comment ça marche, un joint SPI ?
la pression du bas moteur + l'huile vont " gonfler " le Spi et le petit ressort agissant à cette pression ça fait étanchéité ? ?
Désolé pour la longueur de mon post, mais j'aimerais comprendre.
Avatar du membre
BB-Zoom
Messages : 612
Enregistré le : 11 oct. 2019, 07:56

Re: comment ça marche, un joint SPI ?

Message par BB-Zoom »

Généralement c'est la pièce dure qui s'use, c'est à dire que c'est le vilo ou la bague SKF qui se creusent à l'emplacement de la lèvre.

A l'instar des pressions de compression et de combustion qui aident les soupapes à être fermées, la pression côté ressort contribue au plaquage de la lèvre sur l'arbre, c'est un fait communément admis.

Ensuite, quand on considère l'étanchéité d'un joint spi, il faut aussi savoir de quel type de joint spi on parle car certains sont simple lèvre et d'autres double lèvre.
Néanmoins, dans le cas qui t'intéresse c'est le plus souvent du joint simple lèvre.

En outre, certains joints ont une micro-turbine et donc un sens de rotation de l'arbre pour lequel le micro-turbine refoule...

C'est à dire que sans faire exprès une réponse de normand, on est bien obligé de dire que ça dépend...

ça dépend du joint : nombre de lèvres, micro-turbine, bague extérieure enduite ou pas d'élastomère etc.

Je peux difficilement en dire plus sans rentrer dans des considérations métaphysiques hautement rébarbatives.

Juste retenir qu'on essaie de donner un jeu nul entre l'arbre et l'alésage, avec la lèvre qui épouse au mieux l'arbre. Si il n'y a pas de jeu, il n'y a pas de fuite. Un jeu nul, avec une certaine souplesse, une certaine adaptabilité nécessaire pour que ça fonctionne quelle que soit la T°C du bidule : la lèvre doit pouvoir suivre le diamètre de l'arbre qui se dilate et se rétracte avec la température.
La lèvre ne doit pas non plus être hyper serrée sur l'arbre, sinon l'usure augmente en proportion.

Quand un joint vieillit il perd en souplesse, il perd cette capacité à s'adapter au diamètre variable de l'arbre si on veut, du coup il y a un petit jeu, donc une petite fuite.

C'est aussi simple que ça.
2 roues et un moteur suffisent au bonheur des gens simples. Pour tous les autres, puisque ce n'est pas simple, c'est que c'est très con... pliqué
Avatar du membre
titan
Messages : 782
Enregistré le : 15 mars 2013, 07:25

Re: comment ça marche, un joint SPI ?

Message par titan »

Merci bien pour ta réponse !
Avatar du membre
R4+
Modérateur
Messages : 854
Enregistré le : 02 mai 2020, 00:16
Localisation : Irlande

Re: comment ça marche, un joint SPI ?

Message par R4+ »

Si tu trouves ton joint spi trop "lache" sur son axe ou ta bague, tu peux enlever le ressort et le raccourcir de 1 ou 2mm. Le ressort des joints spi est en fait vissé la tete dans la queue un peu comme un serpent qui se mange la queue. Donc coupes du coté le plus gros. Avant de revisser tournes un des cotés en sens inverse de quelques tours, ce qui évitera qu'il se dévisse tout seul. Si le ressort prend 3 tours au dévissage, donne lui 3 tours en sens inverse avant de le revisser.
Avatar du membre
LOLOMECANO
Messages : 1802
Enregistré le : 16 mars 2014, 20:29
Localisation : Arzal 56 Morbihan

Re: comment ça marche, un joint SPI ?

Message par LOLOMECANO »

R4+ a écrit : 24 juin 2021, 18:42 Si tu trouves ton joint spi trop "lache" sur son axe ou ta bague, tu peux enlever le ressort et le raccourcir de 1 ou 2mm. Le ressort des joints spi est en fait vissé la tete dans la queue un peu comme un serpent qui se mange la queue. Donc coupes du coté le plus gros. Avant de revisser tournes un des cotés en sens inverse de quelques tours, ce qui évitera qu'il se dévisse tout seul. Si le ressort prend 3 tours au dévissage, donne lui 3 tours en sens inverse avant de le revisser.
Oui très efficace, je l'ai fait des dizaines de fois et cela depuis plus de 40 ans ! :gateu:

Même sur mon moteur HDI... je n'avais pas acheté le joint spi d'arbre à cames et pour ne pas retarder le chantier, je l'ai remonté avec le ressort raccourci .
Bien sur il faut que je joint soit encore bien souple !
Répondre

Retourner vers « Bicyclettes et autres engins motorisés ou pas. »