"Mobymatic": ai-je bon?

Central moteur, allumage, embrayage, carburation etc...
Répondre
MBK512
Messages : 206
Enregistré le : 17 oct. 2016, 15:39

"Mobymatic": ai-je bon?

Message par MBK512 » 10 janv. 2017, 10:17

Bonjour,

Le variateur mbk a toujours été une énigme pour moi niveau fonctionnement.
Du coup comme j'en ai à refaire, ça serait plus motivant si j'en comprenais son fonctionnement.
Nous mettrons dans le cas de figure ou la machine ne possède pas de démarrage à kick.

La machine est à l'arrêt et le conducteur souhaite la démarrer.
Par le biais des pédales, il va faire tourner la roue arrière via la chaine vélo. Alors que la roue arrière tourne, cette dernière via la chaine de transmission va entraîner la poulie.
Alors que la poulie tourne, cette dernière va entraîner la cloche d'embrayage par l'intermédiaire de la courroie.
Lorsque la roue arrière atteindra 5 km/h, les 2 mâchoires situées à l'intérieur par effet centrifuge vont s'écarter pour rendre solidaire la cloche d'embrayage du tambour d'embrayage.
Le vilebrequin sera à ce moment entraîné.
Tant que le moteur n'a pas démarré, les mâchoires internes resteront solidaires du tambour d'embrayage: normal le conducteur va continuer à pédaler ou à pousser.
Le moteur est démarré puis ce dernier est à ce moment au ralenti.
Le conducteur veut prendre la route.
Le conducteur va accélérer (via la poignée des gaz), et vers approximativement 2000 tr/min par effet centrifuge les lamelles élastiques situées sur le tambour d'embrayage vont venir se solidariser avec la cloche d'embrayage.
Le fait que la cloche d'embrayage soit solidaire du tambour va permettre de mouvoir le cyclomoteur via la courroie, la poulie ainsi que la chaîne de transmission.
Le cyclomoteur est entrainé, puis vers approximativement 5 km/h les mâchoires internes vont venir se coller sur la cloche d'embrayage (c'est ce qui fait que nous avons une sensation de changement de rapport avec notamment un bruit de changement de rapport).
Ensuite par effet centrifuge de la cloche d'embrayage, les billes (ou les galets) vont pousser la joue mobile du vario ce qui aura pour effet de changer le rapport de démultiplication (par variation du diamètre de la courroie entre la joue fixe et la joue mobile).

Une question me taraude l'esprit:

Qu'est ce qui fait "monter le moteur" normal car il est dit "flottant"?.
La variation du diamètre de la courroie provoque un effet si important à faire basculer le moteur?
Car la force du ressort est vraiment conséquente.

Mais en me posant les questions suivantes:
Avec un embrayage (et non un variateur) nous avons toujours le même rapport de transmission?
Comment faire accrocher plus rapidement les mâchoires internes lors d'un démarrage à la poussette ou via les pédales? je remarque que des gens juste avec un coup de pédale sur le côté de la machine arrivent à la faire démarrer.

Merci à vous,
J'aimerais vraiment que le fonctionnement du variateur MBK devienne moins abstrait pour moi pour rendre sa maintenance plus agréable.

Beaucoup de gens veulent monter des variateurs compétition mais je trouve que ce variateur est vraiment beau et très fiable à partir du moment ou l'on en prend soin.

Bonne journée.

Avatar du membre
bentou
Administrateur du forum
Messages : 4825
Enregistré le : 07 mars 2013, 23:04
Localisation : Hauts de seine
Contact :

Re: "Mobymatic": ai-je bon?

Message par bentou » 10 janv. 2017, 10:40

MBK512 a écrit :Bonjour,

Le variateur mbk a toujours été une énigme pour moi niveau fonctionnement.
Du coup comme j'en ai à refaire, ça serait plus motivant si j'en comprenais son fonctionnement.
Nous mettrons dans le cas de figure ou la machine ne possède pas de démarrage à kick.
kick ou pas kick, il n'y a aucune différence de fonctionnement au niveau du variateur
MBK512 a écrit : La machine est à l'arrêt et le conducteur souhaite la démarrer.
Par le biais des pédales, il va faire tourner la roue arrière via la chaine vélo. Alors que la roue arrière tourne, cette dernière via la chaine de transmission va entraîner la poulie.
Alors que la poulie tourne, cette dernière va entraîner la cloche d'embrayage par l'intermédiaire de la courroie.
Lorsque la roue arrière atteindra 7 km/h, les 2 mâchoires situées à l'intérieur par effet centrifuge vont s'écarter pour rendre solidaire la cloche d'embrayage du tambour d'embrayage.
Le vilebrequin sera à ce moment entraîné.
Tant que le moteur n'a pas démarré, les mâchoires internes resteront solidaires du tambour d'embrayage: normal le conducteur va continuer à pédaler ou à pousser.
tant que la roue arrière tourne au dessus de 7 km/h, les mâchoires internes sont collées au tambour
MBK512 a écrit : Le moteur est démarré puis ce dernier est à ce moment au ralenti.
au ralenti, les mâchoires internes sont décollées du tambour
MBK512 a écrit : Le conducteur veut prendre la route.
Le conducteur va accélérer (via la poignée des gaz), et vers approximativement 2000 tr/min par effet centrifuge les lamelles élastiques situées sur le tambour d'embrayage vont venir se solidariser avec la cloche d'embrayage.
Le fait que la cloche d'embrayage soit solidaire du tambour va permettre de mouvoir le cyclomoteur via la courroie, la poulie ainsi que la chaîne de transmission.
Le cyclomoteur est entrainé, puis vers approximativement 7 km/h les mâchoires internes vont venir se coller sur la cloche d'embrayage (c'est ce qui fait que nous avons une sensation de changement de rapport avec notamment un bruit de changement de rapport).
Ensuite par effet centrifuge de la cloche d'embrayage, les billes (ou les galets) vont pousser la joue mobile du vario ce qui aura pour effet de changer le rapport de démultiplication (par variation du diamètre de la courroie entre la joue fixe et la joue mobile).

Une question me taraude l'esprit:

Qu'est ce qui fait "monter le moteur" normal car il est dit "flottant"?.
La variation du diamètre de la courroie provoque un effet si important à faire basculer le moteur?
Car la force du ressort est vraiment conséquente.
c'est la force centrifuge qui pousse les billes vers l'extérieur.
quand les billes partent vers l'extérieur, la joue mobile du vario va se rapprocher de la joue fixe.
comme le diametre de la poulie augmente, la courroie devient trop courte et le moteur recule.
MBK512 a écrit :
Mais en me posant les questions suivantes:
Avec un embrayage (et non un variateur) nous avons toujours le même rapport de transmission?
oui, bien sûr, voir la fiche des mines des machines concernées.
MBK512 a écrit : Comment faire accrocher plus rapidement les mâchoires internes lors d'un démarrage à la poussette ou via les pédales? je remarque que des gens juste avec un coup de pédale sur le côté de la machine arrivent à la faire démarrer.
pour le démarrage, il y a deux ressorts qui relient les mâchoires, plus ils sont tendus, plus le démarrage a lieu à une vitesse élevée.
MBK512 a écrit :
Merci à vous,
J'aimerais vraiment que le fonctionnement du variateur MBK devienne moins abstrait pour moi pour rendre sa maintenance plus agréable.
la maintenance est réduite à un coup de pompe à graisse tous les 1000 km
MBK512 a écrit : Beaucoup de gens veulent monter des variateurs compétition mais je trouve que ce variateur est vraiment beau et très fiable à partir du moment ou l'on en prend soin.
les varios de compétition ne sont utile que sur piste, ils sont en alu et s'usent 100 fois plus vite que le vario d'origine. mais on s'en fiche, le moteur est démonté et reconditionné entre deux courses. de plus, la plupart de ces variateurs n'ont pas d'embrayage.
MBK512 a écrit : Bonne journée.
Spécialitées : 40V, N40T, 50V, D55, Mobyx X7.
125 Std, L, LT, LT1, LT3, Coupe, PTT, Armée, SàG.
350/3.


Ma vie, mon œuvre, Tome 1.

Avatar du membre
Charly
Administrateur du forum
Messages : 7893
Enregistré le : 05 mars 2013, 22:54
Localisation : Chalon sur Saône, Bourgogne

Re: "Mobymatic": ai-je bon?

Message par Charly » 10 janv. 2017, 11:21

Un peu de lecture: https://1drv.ms/u/s!Av4qf-ZJmWBQgQJp2YBtpHen0mP2
Je déplace en tuto, c'est un sujet qui peut servir. ;-)
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)
:chut:

MBK512
Messages : 206
Enregistré le : 17 oct. 2016, 15:39

Re: "Mobymatic": ai-je bon?

Message par MBK512 » 10 janv. 2017, 12:29

Merci Bentou pour tes réponses,
Charly, je lirai ton lien merci en tt cas: je n'arrive pas à le lire actuellement.

Un coup de graisse tous les 1000 km, ok je pense que c'est pour uniquement graisser le roulement.
Mais après un certain nombre de km, le vario nécessite une dépose complète pour un nettoyage, un contrôle, et un graissage dans les règles, je m'explique:
D'après ma faible culture mob' d'il y a 20 ans et ma reprise de d'essai de compréhension la maintenance ne se limite à à un coup de graisse via le graisseur:

Je pense pour qu'un vario mbk puisse remplir pleinement son rôle ces opérations suivantes doivent être nécessaires:

- changement des lamelles sur le tambour d'embrayage rivetées; je préfère récupérer un ancien tambour motobecane que d'en mettre un "merde in China" qui va se voiler dès le démarrage => d'ailleurs on les monte avec des vis à têtes plates enduites de frein filet fort (je ne donne pas cher du vario si une des lamelles vient se détacher moteur tournant). En parlant des lamelles du tambour; un ancien copain il y a longtemps m'avait affirmé que s'il en manquait une on risquait de voiler le vilbrequin; Est-ce vrai?

-changement des garnitures internes. Les axes de ces dernières ne doivent-elles pas être graissées pour faciliter leur rotation autour de leurs axes respectifs?

- pour que la joue mobile puisse facilement coulisser n'il y a t-il pas de jeu à vérifier, car elle "arc-boute" elle risque de se mettre de travers et nous aurons l'effet d'un moteur fixe? ne nous doit-on pas graisser légèrement son axe afin de faciliter son coulissement?

- quel est l'effet d'une surface de contact sur une cloche d'embrayage dont la piste serait marquée par les billes? comment peut-on éviter un marquage prématuré sur cette piste?

- mbk lors des dernières années de production avait monté des galets; quel en était l'avantage vis à vis des billes?

- pour faciliter le démarrage à la poussette et aux pédales ok pour le changement des ressorts tarés moins durs; mais ou trouver ces ressorts;
j'ai toujours été marqué il y a 20 ans par la mob' d'un copain qui arrivait à la démarrer sur 15 cms.

Enfin: quel est le principe 2 billes montées dans une cage 4 billes?
L'effet est-il de retarder le coulissement de la joue mobile et par conséquent de gagner en démarrage?
Mais j'ai toujours été accroché au dogme suivant:
Si bon démarrage vitesse de pointe en diminution.
Ok mais tôt ou tard le vario s'ouvrira et la vitesse de pointe restera la même...

A+

Avatar du membre
Charly
Administrateur du forum
Messages : 7893
Enregistré le : 05 mars 2013, 22:54
Localisation : Chalon sur Saône, Bourgogne

Re: "Mobymatic": ai-je bon?

Message par Charly » 10 janv. 2017, 13:44

Il y a beaucoup de réponses à tes questions dans l'article que j'ai mis en lien.
Il faut télécharger le PDF, c'est illisible si je le poste en images... :spamafote:

Image
Image
Image
Image
MBK512 a écrit :Mais j'ai toujours été accroché au dogme suivant:
Si bon démarrage vitesse de pointe en diminution.
Là, tu confonds avec les rapports de transmission pignon/couronne.
Le vario n'influe pas sur la vitesse de pointe. Du moins s'il fonctionne normalement, parce que s'il se bloque ou que la courroie patine, c'est une autre histoire...
Simplement, s'il s'ouvre plus tard, le moteur a pris ses tours et la mob s'arrache plus facilement. :id
Ça évite qu'elle rame sur 40 mètres et de se faire coller par les bagnoles derrière.
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)
:chut:

Répondre

Retourner vers « Mécanique »