Mon petit Mimile, ou comment on retombe dedans.

Vélos, tandems, rodéocycle, voiturettes, tondeuses etc...
Répondre
BB-Zoom
Messages : 110
Enregistré le : 11 oct. 2019, 07:56

Mon petit Mimile, ou comment on retombe dedans.

Message par BB-Zoom » 25 oct. 2019, 07:56

A 4 ans près, il y aurait eu un M sur sa poutre de cadre. M comme Mimile, à défaut d'être drôle c'eût été de circonstance.

Si vous aimez les histoires, voici celle de Mimile. :moto:
Si vous ne les aimez point, descendez directement jusque la question en dernière ligne. :pieddenez:

Dans la présentation je vous ai touché un petit mot de ce fidèle compagnon de bientôt 20 ans, dans quelques mois, mais sans vous en dire plus que le fait de l'atteler à une remorque qu'il traine comme il peut.

C'est peut-être un peu aussi ça qui me le rend encore plus sympathique, ce 5000 orange de 1971 : il arrive toujours à faire tout ce qu'on lui demande, en se donnant beaucoup de mal à la faible puissance de son petit moteur. Il n'épargne pas sa peine pour réussir.

Je me suis habitué à sa couleur, alors que pourtant je ne suis pas un grand fan du orange. Avant lui j'ai fait plusieurs milliers de bornes avec un bleu atoll, puis un blanc que m'avait déniché un agent peugeot, un jaune palma acheté à un copain de section BTS. Je ne cherchais un orange que pour compléter la collection et en me disant que sauf à l'essayer je ne roulerais probablement jamais avec : je n'aime pas le orange.

Mais dans la vie on a parfois des surprises et de drôles de rebondissements. Alors que j'ai acheté un lot pour avoir un 45cc à roues de 600 qui me manquait, et bien dans ce lot il y avait...... Mimile et son clône : deux 5000 orange.

Moi qui n'étais pas fan de la couleur, me voilà servi sur le coup. J'ai donc rangé le plus beau des deux avec le bleu, le blanc et le jaune, et j'ai gardé le plus triste comme petit cheval à tout faire. :chut:

Et ce petit cheval, complété comme j'ai pu avec une béquille de 41, un morceau de seau en plastique en guise de capot moteur, une bande de caoutchouc en guise de bavette et un gros ligarex pour que le feu rouge reste en place, et bien je m'y suis beaucoup attaché. :gene3:

Image Image


Déjà, il a reçu l'attache remorque : pour se rendre encore plus utile. Puis j'ai modifié une sacoche pour que l'écartement des crochets corresponde à l'écartement bizarre du porte-bagages, afin de pouvoir transporter une bricole dans tous les cas où la remorque ne s'imposait pas. :malin1:

Image


Puis est venue cette loi à la con sur l'immatriculation : Mimile qui ne servait déjà plus beaucoup s'est endormi. Si bien endormi que les contacts du rupteur se sont oxydés. L'assurance courait toujours, mais les roues étaient descendues à 100 grammes et l'essence s'était un peu évaporée. Quelques piqures sont venues tatouer les chromes lentement, tandis que le orange vif se ternissait sous une couche de poussière de plus en plus épaisse et que les araignées tissaient des filets de badminton entre les branches du guidon. 8/

Il y a quelques mois, suite au départ de mon père pour un monde que je lui souhaite bien meilleur que celui-ci ne le fut, je suis revenu à la maison de famille, et passé une assez longue période en mode tortue dans sa carapace, j'ai retrouvé tous mes jouets : Mimile attendait bien sagement que je le réveille. :ghee:

J'ai gonflé les pneus, 2 bars s'il vous plait, j'ai engagé le moteur sur la roue, et pédalé 10m sans succès : Mimile avait attendu trop longtemps et l'humidité qui insidieusement s'était infiltrée dans son volant magnétique avait rendu les vis platinées toutes blanches. :(

J'ai enlevé le capot volant, sorti une clef de 13 pour dévisser le cache obturateur, puis avec un bâton d'esquimau que j'ai glissé entre les grains de contact j'ai lentement enlevé la couche d'oxyde, assis devant la maison. De temps en temps un petit coup brusque en rotation avec le volant de la main droite, jusqu'à ce que j'entende le "toc" caractéristique qui annonce que le jus passait et a été brutalement coupé par l'ouverture du rupteur.

Alors j'ai reposé l'obturateur, bloqué son écrou, et lancé le volant à la main de toutes mes forces... et le moteur de Mimile a démarré, en fumant comme une locomotive à vapeur de toute l'huile de son vieux mélange. :P
J'ai remboité le capot volant, mis un bref coup de décompresseur pour ralentir le moteur afin de ne pas râper le pneu, et j'ai basculé tout de suite la manivelle vers l'avant : en route. :cheval:

J'ai eu pas mal de signes de la main de toutes celles et ceux qui ont associé le bonhomme et le moyen de locomotion à galet depuis 30 ans, avec de grands sourires, comme si le bruit feutré de l'échappement leur avait manqué.

Voilà donc Mimile qui refait les trajets de ma jeunesse, et pour tout dire cet enfoiré vieillit beaucoup mieux que moi ! Il me sert à traverser le village pour aller chez des amis, pour aller voir la boule de poils, et avec sa grande remorque il a ramené les poires du verger.

Puis il y a quelques semaines, une vilaine agrafe lui ayant perforé la chambre à air arrière, j'ai voulu regarder pourquoi Mimile freinait si péniblement.
C'est ennuyeux ce freinage spongieux, parce que la remorque pousse beaucoup quand elle est chargée, même avec peu de poids, et il faut forcer comme un fou sur la poignée. Or moi je ne peux plus forcer.

J'ai donc profité de la crevaison, qui est quand même plus facile à réparer en déposant la roue, pour ouvrir le tambour. Verdict, les garnitures sont usées et beurrées.
Pas grave, je vais dégraisser.... Premier coup de frein satisfaisant, sans forcer Mimile freine assez bien et en forçant il s'arrête en bloquant la roue mais le frein est bizarre. J'ouvre de nouveau et là j'ai la très désagréable surprise de trouver une garniture décollée.

Caramba ! Et je n'ai plus de garnitures neuves ! En commander ? Bof, et le temps que ça arrive...

16 ans que le temps s'est arrêté sur ma planète cyclo, j'ai oublié où sont certaines choses. Alors me voilà a retourner la maison jusqu'à retrouver une roue de 3800 dans laquelle les garnitures sont à peine rôdées, au démontage le filetage de la came de Mimile dit Byebye, je fais un mix des deux plateaux de frein et voilà :
1° Mimile est reparti pour un tour
2° j'ai remis les doigts dans la mécanique, plus précisément dans l'engrenage.

Donc j'ai réveillé le cady, parce que certains jours j'ai du mal avec le poids du moteur de Mimile, j'ai commencé à remettre en ordre le X1, et ce soir alors que je cherchais si je n'avais pas (j'en ai eu une, l'ai-je toujours ?!??) une épave de carbu de moteur isodyne je suis tombé sur un pare-chute moteur de solex cassé, modèle spécial pour Solex avec phare au guidon, que j'avais oublié sur un grenier.

Comme j'avais à peu près l'usage de mes abattis, j'ai descendu l'inverter de l'étagère, j'ai inversé les polarités pince/électrode, j'ai déniché une baguette de 1.6, et j'ai réparé le pare-chute. J'ai sorti la laine d'acier extra-fine, et sans avoir pu dérouiller tout à fait le tube chromé c'est présentable.

Les lignes noires sur la photo c'est l'endroit où le tube était cassé, un bout d'un côté et un de l'autre. C'est moins visible dans la réalité que sur la photo.

Image

Et Mimile est tout fier, avec sa belle bavette neuve (commandée en même temps que la pochette de joints isodyne pour le x1) et son beau pare-chute descendu du grenier ! Il ne manque plus qu'un cache moteur orange que je n'ai pas, hélas. Mais l'est biau quand même !

Image

Mais je me demande si ma manivelle était tordue, ou si c'est normal de devoir la redresser un peu pour que le moteur puisse se verrouiller en haut : comme elle va taper dans le tube de pare-chute elle manque de course pour que la biellette passe le pmh et verrouille le système, et j'ai du un peu modifier l'angle de la partie avec la boule en bakélite noire par rapport à la partie vilebrequin.


Image

Ou alors c'était le pare-chute du micron que j'ai mis sur le 5000 hier soir ? Quand je regarde les pare-chute vendus une blinde sur ebay, ils semblent faits quasi pareil que celui que je viens d'exhumer.
Modifié en dernier par BB-Zoom le 25 oct. 2019, 17:21, modifié 1 fois.
2 roues et un moteur suffisent au bonheur des gens simples. Pour tous les autres, puisque ce n'est pas simple, c'est que c'est très con... pliqué

Avatar du membre
louprider
Modérateur
Messages : 1501
Enregistré le : 18 mars 2013, 12:14
Localisation : DIJON

Re: Mon petit Mimile, ou comment on retombe dedans.

Message par louprider » 25 oct. 2019, 13:15

:??: il ne manque pas des photos ?????
--> VAINQUEUR PocketBike HOME MADE_2006
AV3x_Refresh..50V_MOPAR .. LoupBylette..La Mob de Louloute...51 Super B-Loup Rider...Motoriste de - Turkish MotorSport Réplica - "Pirana Motor"

BB-Zoom
Messages : 110
Enregistré le : 11 oct. 2019, 07:56

Re: Mon petit Mimile, ou comment on retombe dedans.

Message par BB-Zoom » 25 oct. 2019, 17:24

Je ne pouvais les faire qu'en plein jour, avec mon smartphone à 2 sesterces.

Voilà c'est illustré.
2 roues et un moteur suffisent au bonheur des gens simples. Pour tous les autres, puisque ce n'est pas simple, c'est que c'est très con... pliqué

Avatar du membre
pastomob
Messages : 1219
Enregistré le : 12 nov. 2017, 20:57
Localisation : Alsace Bossue

Re: Mon petit Mimile, ou comment on retombe dedans.

Message par pastomob » 25 oct. 2019, 23:45

@Régis passera peut être par là, c'est un solexiste.... Il saura te dire....
AU76 "Pisteon", AV34 "L'apostelle" et AV881"Pastobylette"...

356
Messages : 27
Enregistré le : 14 oct. 2019, 10:39

Re: Mon petit Mimile, ou comment on retombe dedans.

Message par 356 » 26 oct. 2019, 06:36

salut
belle histoire sauf pour le voyage de ton père

BB-Zoom
Messages : 110
Enregistré le : 11 oct. 2019, 07:56

Re: Mon petit Mimile, ou comment on retombe dedans.

Message par BB-Zoom » 26 oct. 2019, 07:59

Mon père me manque énormément,. Je lui avais fait conduire une fois Mimile pour rentrer d'une journée en forêt parce que mon dos s'était coincé et que j'étais mieux assis sur le tracteur. Mais ce n'était pas non plus sa couleur préférée, lui celui qu'il a préféré de tous c'était le 5000 bleu Atol. Il me disait mot pour mot " il est beau celui là'.
Il ne me l'a jamais dit pour aucun autre, ni rouge ni noir ni jaune ni blanc ni métallisé bleu.

Il faut dire qu'en ce temps là le petit 5000 bleu Atol était tout pimpant, tout chaussé de neuf avec des Michelin qui se trouvaient encore, au délicats flanc blancs immaculés, et des chromés étincelants qui faisaient oublier quelques petits éclats de peinture sans gravité sur les angles saillants.

Le temps à passé, et les cyclos se sont rendormis. L'atelier désert ne voyant plus de fumée bleutée s'est peuplé d'arachnides que plus personne ne venait déranger. Comme mon père prenait de l'âge je n'allais plus le rejoindre en forêt au guidon de mon fidèle Mimile mais nous allions ensemble aux bois avec le petit Massey quand j'avais l'usage de mes 4 membres à la fois. Mimile s'est donc endormi comme tous ses frères.

Le nouveau CT m'a privé de mon vieux break.du coup voilà que Mimile reprend du service parce que tuer le XU51C de la voiture pour aller voir la boule de poils à 400m d'ici n'est clairement pas raisonnable. D'autant que le pauvre XU51C avec son Weber à starter automatique sur ces trajets ridiculement petits il boit plus qu'un V12.
2 roues et un moteur suffisent au bonheur des gens simples. Pour tous les autres, puisque ce n'est pas simple, c'est que c'est très con... pliqué

jack177071
Référent technique Images & documentations
Messages : 520
Enregistré le : 18 sept. 2016, 11:54

Re: Mon petit Mimile, ou comment on retombe dedans.

Message par jack177071 » 26 oct. 2019, 09:29

un beau récit qui nous montre que nos 2 roues font parties de nos vies, les joies, les peines, les souvenirs … et qu'ils ne sont pas seulement des "engins" de mobilité très polluant comme la plupart des technocrates et ministres voudraient nous en convaincre … enfin plutôt nous y contraindre pour notre bien :/ .
Je les trouve nettement moins critiques sur leurs déplacements en avions privés ou hélicoptères avec une voiture d'accompagnement au cas où un incident technique se produirait. Ces gens ont des excuses … ils n'ont pas le temps d'attendre, leur temps est précieux et donc ils s'accordent des petits privilèges bien plus polluants qu'un petit Solex orange …
Quel dévouement et quels sacrifices (à leur morale) ils consentent pour œuvrer à notre bien :pasdrole:

Avatar du membre
bentou
Administrateur du forum
Messages : 4867
Enregistré le : 07 mars 2013, 23:04
Localisation : Hauts de seine
Contact :

Re: Mon petit Mimile, ou comment on retombe dedans.

Message par bentou » 26 oct. 2019, 14:39

c'est pas faux… ma vieille Ford Focus mazout de 2000, dont je me servais pour aller à Mer en septembre, à Dijon en Juin, en vacances fin Juillet début Aout et quelques WE où elle faisait au moins 50 à 200km d'une traite minimum, a été du jour au lendemain interdite de sortir de son garage en semaine.
c'est pas que j'en avais besoin en semaine, mais au cas où… pour amener un gamin ou ma femme à l'hosto, pour éviter de subir une grève de la RATP/SNCF, pour profiter des agréments comme le limiteur de vitesse/cruise control qui finissaient par me manquer.
même mon assurance reconnaissait que je faisais moins de 8000 km/an. et elle adaptait son tarif. (commence et finit par un A, avec un X entre les 2).
pour les courses, on y va à pince ou on se fait livrer. pour les mômes, il y a les écoles à portées de chaussures ou de bus/métro.
Quand on pense que la ferraille qui compose cette caisse n'a fait aucun aller-retour vers la chine/inde pour être baladée pour être recyclée dans des cargos navigants au fuel lourd bardé de soufre, qu'elle passait des fois plus de 3 mois sans bouger (fallait que je recharge la batterie pour la démarrer le lendemain) tous les 2 ans comme pour nos décideurs qui eux changent de caisse à ce rythme…

Alors, 20 ans après l'achat de la focus pour cause de la 40aine et du premier rejeton à trimbaler, j'ai acheté une rhinô essence pour mes 60 ans, en espérant que dans 20 piges je serais plus capable de conduire un machin de ce genre… juste une paire de charentaises.

c'était mon quart d'heure déprime/réaliste/sont gonflés ces politiques.
Spécialitées : 40V, N40T, 50V, D55, Mobyx X7.
125 Std, L, LT, LT1, LT3, Coupe, PTT, Armée, SàG.
350/3.


Ma vie, mon œuvre, Tome 1.

BB-Zoom
Messages : 110
Enregistré le : 11 oct. 2019, 07:56

Re: Mon petit Mimile, ou comment on retombe dedans.

Message par BB-Zoom » 26 oct. 2019, 14:59

Ce n'est pas tant qu'ils sont gonflés c'est qu'ils votent des lois qu'ils n'auraient jamais votées si ils avaient à les subir.
La royauté à certes disparu du paysage politique français , mais pas le système des privilèges.

La pollution représente en effet un problème, mais nos brêles ne recrachent pas de métaux lourds comme le platine ni de ferrocene ni d'oxyde de cérium etc. Alors finalement qui pollue le plus....
2 roues et un moteur suffisent au bonheur des gens simples. Pour tous les autres, puisque ce n'est pas simple, c'est que c'est très con... pliqué

Répondre

Retourner vers « Bicyclettes et autres engins motorisés ou pas. »